Depuis 1996, le prof. G. von Hagens, anatomiste de renom, diplômé de l'Université de Heidelberg, parcourt le monde afin de proposer ses créations au plus large public possible : des cadavres et organes humains "plastinés". La dernière exposition en date a lieu actuellement à Londres, à l'Atlantis Gallery, prolongée jusqu'au 9 février 2003 et suscite de nombreuses controverses. Justifiées ?

english version
le prof. von Hagens devant l'une de ses "créations"

Ce que l'on peut dire en premier lieu est que la mise en scène effectuée par le prof. von Hagens a été peu critiquée jusqu'à présent. Toutefois il appert qu'elle soulève de nombreuses remarques et objections, permettant de révéler toute la part de démagogie, de cynisme, de mercantilisme, de ruine de la pensée, qui suinte de ce que déjà certains qualifient de foire macabre.

En effet, Herr von Hagens se veut le zélateur d'une anatomie accessible à tous, et insiste bien fort sur sa volonté de "démocratisation", ce à quoi nous pouvons d'emblée répondre : "En quoi l'anatomie peut-elle (ou devrait-elle) "élever" l'âme du plus grand nombre ? Dans quelle mesure son "exposition", mise en scène, commercialisée, publicitaire et 
racoleuse, peut-elle (ou devrait-elle) aider à cela ?"

Les cadavres de Herr von Hagens, sont exposés en situation, en train de nager le crawl, de jouer aux échecs, etc., ou, mieux encore, ventre béant, dans le cas d'une femme morte enceinte de huit mois, ou d'un écorché, tendant fièrement à bout de bras sa peau, ou bien encore d'un homme les muscles en éventail...
N'oublions pas qu'il s'agit là d'êtres humains récemment décédés, qui certes avaient donné leur corps à l'Institut que dirige Herr von Hagens, mais bon... (cela n'a rien à voir avec la momie de Ramsès II, dont les descendants ne sont à coup sûr plus en vie aujourd'hui, et qui en momifiant leur défunt, se proposaient un autre but que de rameuter un large public enthousiaste et prêt à mettre la main à la poche... pour se rincer l'oeil...)


Il paraît même que l'exposition, dans chaque pays où elle passe, suscite de nombreuses, subites et nouvelles vocations de donneurs... (Ainsi lors de l'exposition de Bruxelles, "quatre mille d'entre eux ont déjà signé un document qui autorise von Hagens à plastiner leur dépouille", selon Le Monde). Certains espèrent ainsi "échapper" à la mort, à la disparition.
Mais l'inhumanisme (nous entendons par là le contraire d'humanisme, au sens strict) d'une exhibition grandiloquente est-il une inhumation valable ? L'anonymat généreusement garanti, sous couvert de respect, permet-il le deuil, le souvenir, le travail de mémoire, toutes notions que tous les scientifiques, paléontologues, ethnologues, font ressortir comme constitutives de l'humanité, et incidemment, constitutives de la science ?
C'est le ridicule qui tue ici, pour de bon, éternellement (le procédé employé permet une conservation estimée à plusieurs milliers d'années) ...

Les cadavres sont de plus, comme oeuvres d'art, vendus (à partir de £15000)... Le prix de la mort ? Et à qui profite la mort ?
Anonymées, ces sculptures, (pardon, ces corps : i.e. ces ex-individus, rappelons-le), à quoi se rattachent-ils et dans quelle tradition s'insèrent-ils ? Ils nourrissent le prof. von Hagens (qui aurait gagné €75 millions depuis le début de son show anatomistico-artistique) et financent son Institut de Heidelberg : car, plastiner, c'est cher. Il est vrai que cela permet à von Hagens, dit-il, de "tracer une nouvelle voie, (...) forger une nouvelle culture. (...) (créer) une nouvelle discipline" : s'agit-il bien de science encore, ou de "Hagens-messianisme" ?
En plus, Herr von Hagens, qui développe ses activités en Chine et en Kirghizie notamment, ose sous-entendre que son travail peut être militant, avoir un sens politique, qui sait, pourrait favoriser la démocratie libérale dont il est une pièce rapportée, partout où il passe (et il passe partout): "né et ayant vécu en Allemagne de l'Est, je comprends la pensée de gens qui vivent, ou ont vécu, sous le marxisme. Et je sais comment faire, si nécessaire, pour les amener à changer d'avis" (source) : entends-tu, ô digne successeur du Grand Timonier ?

En quoi le corps inerte d'un être humain, ou animal, peut-il constituer en lui-même (et non sa représentation) une oeuvre d'art ? La réponse de M. von Hagens consiste en un minutieux équarissage duquel résulte une sculpture particulièrement grotesque (selon notre point de vue, que vous êtes en droit de partager...) et obscène (au sens propre : "qui blesse ouvertement la pudeur", Littré).
Le cadavre sculpté n'étant pas une finalité esthétique en soi, du moins pour Gunther von Hagens, qui dit faire oeuvre d'anatomiste (donc de scientifique), une mise en situation sensationelle s'impose : voilà le côté artiste du maître : il est tout de même plus amusant (et récréatif) de présenter feu untel continuant à faire du vélo ou jouer au basket.
Et ça en devient très glamour : de nombreuses stars, comme Tina Turner ou Dustin Hoffman (au fait, seront-ils plastinés à leur tour, ou préfèrent-ils le Musée Grévin ?), ne perdent pas une occasion de se faire prendre en photo avec le maître, quelle bonne publicité !

Déjà plus de 7 millions de personnes de tous âges ont vu cette "exposition" (certains d'ailleurs ne savent même pas qu'il s'agit de cadavres réels : le formulaire de commentaire présent sur le site Bodyworlds pose expressément la question). Qu'est-ce qui attire tant de monde ? Le goût de la science, de l'anatomie ? Le désir de progresser vers une connaissance plus approfondie des mystères du corps humain, cette merveilleuse machine ? Des préoccupations intellectuelles, philosophiques, ou même simplement esthétiques ? Ou bien le frisson attendu ne surpasse-t-il pas aisément celui que pourra procurer n'importe quel film, n'importe quelle exposition d'art contemporain, n'importe quel manuel de sciences ?
Il le surpasse sans doute : ce n'est pas tous les jours qu'on a la chance de voir de vrais cadavres dans nos sociétés qui évacuent la mort (pas sa représentation qui, elle, déborde de tout "vrai" tube cathodique) ; cela fait longtemps que la mort nous a quitté...
Alors pourquoi ne pas amener ses enfants à Bodyworlds ? C'est plus instructif que Disneyland, plus distrayant que le Futuroscope, et surtout, c'est du jamais vu : la mort, les cadavres, comme si vous y étiez ! Vu de l'intérieur ! On peut toucher ! Serrer la main au jouer d'échecs ! Commenter l'état d'avancement de la cirrhose du foie malade ! Mais c'est culturel, scientifique, démocratique : on ne se moque pas, on ne rie pas de la mort, on apprend, on s'instruit !


Ou se situe notre indignation ?

Certes pas dans une condamnation "morale" du travail de titan du prof. von Hagens (il faut plus de 1500 heures pour plastiner un corps : c'est long et dur !), nous avons déjà lu, nous aussi, non sans plaisir, Par-delà le bien et le mal, et déjà écouté, nous aussi, avec délectation, les Sex Pistols ; certes pas non plus dans un refus obsurantiste de l'anatomie et de son utilité pour la science en général ; encore moins dans un élitisme visant à exclure du savoir les plus nombreux.
C"est le von Hagens artiste, le von Hagens scénographe, le von Hagens bateleur, qui nous chagrine le plus : le von Hagens qui se drape dans sa dignité d'anatomiste et son courage d'homme éclairé affrontant les tabous dès qu'on le taquine sur la justesse de ses prétentions ; or c'est ainsi qu'il apparaît la plupart du temps : jouant en même temps la comédie d'un Indiana Jones positiviste et high-tech, artiste d'une nouvelle culture...
Mais il n'y a là ni art, ni culture, et ce qu'il donne à voir, tel qu'il le met en scène et en fait la réclame idéologique, relève plus du champ de foire, de la manipulation de masse que de la science (au revers de ses prétentions) ; il eût sans doute été possible de présenter cela de manière plus didactique que distrayante, plus réfléchie que "fun" et "fashion", s'il s'était véritablement agi de science : cet article n'aurait jamais été écrit...
Vous ne nous choquez pas, M. von Hagens, ce qui nous choque c'est que vous n'êtes pas un artiste, et nous serons prêts à vous le dire chaque fois que nous le jugerons nécessaire !

pour vnatrc.net, Rico da Halvarez & Ether-Michel Pillequant
Votre avis nous intéresse ¤ Retour vnatrc.net
date: 11/12/2013
auteur: Stéphanie  -  email: lynmari@caramail.com
Votre avis :
J'ai vu l'exposition du docteur Von Hagens et aussi l'autopsie pratiquée par ce même homme, je veux seulement dire que pour moi qui voudrais devenir médecin légiste(je n'ai que 18ans pour le moment), c'est quelque chose de très interessant pour l'anatomie du corps humain. Je comprends très bien que des personnes soient choquées de voir cela, mais il faut ce dire que ce que montre Von Hagens est nous-même. J'espère rencontrer un jour Von Hagens en tête à tête pour parler de ce qu'il fait et pourquoi pas lui donner mon corps une fois morte.
date: 11/12/2013
auteur: Laurent PASCAL  -  email: Laurent.Pascal11@wanadoo.fr
Votre avis :
J' ai été enthousiaste du travail de Von Hagens jusqu 'à ce que j 'apprenne que beaucoup de gens n 'avaient pas demandé à se retrouver plastinés ni leurs famille. Arte a diffusé un reportage faisant mension de corps de gens russes accaparés par cet homme. Il existe d' autres plastinateurs qui ont moins la grosse tête, sont plus discrêts et surtout font preuve de plus de professionalime, c 'est à dire qu 'il dédient vraiment leur recherche à la science.
date: 11/12/2013
auteur: craig  -  email: cwallace2002@hotmail.com
Votre avis :
I think that von Hagen has opened the door to a vast array of ideas in the worlds of art, media, medical. people want to see whats inside there bodies, they want a greater insite in to the biology of us art has progressed from place to place in time also it has moved through objects like a vase and flowers, man holding baby. If you think about it what is your body going to do when the life has left it? be burned in a crematorium and your ashes thrown away, you could be burried then the maggots, worms and other creatures would eat you. So being put on display isnt really that bad. If you come back to life as a zombie your bodies always there. Another way of thinking about Von Hagens work is you dont have to pay for a burrial.
cw

date: 11/12/2013
auteur: VotreNomivan cortazar lara  -  email: Votre@email.comivancortazar@hotmail.com
Votre avis :
para mi lomejorr demividaa.
date: 11/12/2013
auteur: oztil  -  email: freddysfraid@hotmail.com
Votre avis :
l'importance de l'existance humaine, ne repose que sur celle qu'on veut bien lui octroyer, cependant, lorsqu'on aura fait le tour de la question d'un point de vue anatomique , quel sera le devenir des nouveaux candidat à la plastination? Meuble hi-fi?
porte serviette ? ou objet du quotidien? Ouais c'est ça plastinons ou plûtot recyclons la matière organique afin de moins polluer.Maman après sa mort ne vous manquera plus, après plastination elle sera toujours la le matin, stoïque dans une pièce de la maison, et si par hasard vous ne lui avez pas assez dit je t'aime pendant sa vie , vous aurez toutes vos chances de vous rattrapper. Quelles seront vos chances de délivrer ,votre part d'humanité ,lorsqu'on vous aura amputé de vos traits, si ce n'est que d'apparaitre comme des bouffons travestis, remodelés par un pseudo docteur Jivago, on pique à la mort et aux asticots leur jobs, va y avoir de la revolte.

date: 11/12/2013
auteur: VotreNom  -  email: Votre@email.com
Votre avis :
quelle idée étrange et phénoménale à la fois! Cette exposition peut certainement nous aider à mieux comprendre notre corps, ... notre vie!
date: 11/12/2013
auteur: Sapu Koivu  -  email: mangemonpénisssssssss@hotmail.com
Votre avis :
mange mon pénis svp
date: 11/12/2013
auteur: wacheux michael  -  email: michaelwacheux@hotmail.com
Votre avis :
j aimerais visiter cette exposition. serait il possible d'avoir les dates ainsi que les lieux. merci
j'approuve le travail du doceut von hagens.

date: 11/12/2013
auteur: Matthieu  -  email: gtamcran@yahoo.fr
Votre avis :
à propos d'anatomie, les liens internes de l'articles semblent n'aboutir qu'à des cul-de-sacs type "page introuvable"... V. Hagens aurait-il plastiné les araignées du web vnatracien avant leur terme fatal ? Ou est-ce que je me suis trompé de bouton ?!?
Bien à vous, M.
PS : Quant à la désidentification des ex-ëtres plastinés au profit de la notoriété du mAestro, on est en droit de se demander si ce n'est pas :
1) soit justice de révérer l'immense talent de ce maître récréateur en nous dépouillant de notre quasianonymat au profit de Son Nom
2) soit un bien fasci(s)nant sujet d'étude pour qui s'intéresse à l'obscénité
3) si vous avez d'autres suggestions...

date: 11/12/2013
auteur: jojo  -  email: fouque.john@voila.fr
Votre avis :
Tout a fait d'accord avec Tsunami. Ce n'est pas le procédé qui me dérange: scientifiquement je le crois justifié (corps servant de modèle ds las facs de médecine par exemple). Mais l'utilisation commerciale d'un tel don est choquante.

PS: selon arte le "Professeur" n'est même pas diplômé de l'Uni Heidelberg mais a juste occupé un poste de collaborateur scientifique en son sein.

date: 11/12/2013
auteur: Cayl  -  email: c.inselberg@tiscali.fr
Votre avis :
Je pense que l'art est aux antipodes de la morbidité. Quand on ne fait plus la différence c'est grave. La Rigor Moris (ne pas confondre avec Maurice Rigor) c'est plus de l'art, c'est du cochon, même pas bectable... Qui filerait le cadavre de sa femme de son mec, de son gosse pour qu'on fasse joujou avec ? Des noms !!! La première fois que j'ai vu ses trucs je me suis dit "merde, quel sculpteur". Quand j'ai su comment c'était fait j'ai vomi mon quatre heures.
date: 11/12/2013
auteur: Denis Louis  -  email: louis_denis@hotmail.com
Votre avis :
Scientifiquement et moralement correct.
Biologiquement respectueux de l'homme qui a servi de "matériel".

date: 11/12/2013
auteur: Samuel  -  email: saminquietepastrop@vnatrc.com
Votre avis :
Je suis tout à fait d'accord avec Nathalie: Hagen ressemble beaucoup au pasteur du film "Poltergeist II" (et non "Amitiville, La maison du Diable").
A part ça je n'exprimerais aucun commentaire sur le travail de Hagen.
C'est un artiste, il a donc le droit de faire ce qu'il veut.
Hurler au scandale ne lui fait qu'un peu plus de pub.
Mais quand même la scène où le père vomit un ver géant dans "Poltergeist II", c'était quelque chose.
Et vous avez vu "Jason X"?

date: 11/12/2013
auteur: nathalie FLORANCEAU  -  email: nfloranceau@hotmail.com
Votre avis :
c'est vraiment dégueulasse.
BeurKKKKKK !!!!!!!
J'en prendrais bien pour le déssert mais sans sauce au chocolat.
Néanmoins, je reste convaincu que Monsieur HAGEN a bien tournée dans le film d'épouvante "Amithyville", dans le rôle du grand pére passant devant la maison des héros du film et incarnant le serviteur du diable.
Rappelez vous, il finit par enlever Carrie, la petite fille blonde. Elle passera 80% du film à se faire entendre par la télé. La pauvre !

date: 11/12/2013
auteur: un OVNI  -  email: ovni@vnatrc.net
Votre avis :
sam, j'sais pas qui c'est, mais son intervention semble avoir stérilisé la discussion : alors que sur libragora.org/ , le même article, publié je crois par des gonzes de vnatrc.net/ , a suscité beaucoup de commentaires se signalant pour beaucoup par leur acuité :-> http://www.libragora.org/modules/news/article.php?storyid=137
au fait, quand est-ce que von hagens redistribue sa fortune pour le développement durable ?

date: 11/12/2013
auteur: bituur esztreym  -  email: bituur@vnatrc.net
Votre avis :
les dates de la prochaine expo ne sont pas encore connues, je crois.
la campagne de pub du bon docteur pour la fin de l'expo de Londres, le 9 février, disait (texto) :
"London's most controversial immigrants are being sent home"
& "Assigned for deportation".
si c'est pas de la prétention confusionnelle frôlant (par en-dessous bien sûr) les limites de l'indécence...
anatomiste, il est bon, mais artiste, exposant, showman, discoureur politico-démagogue... il devrait essayer la camomille et respirer par le nez...

date: 11/12/2013
auteur: tsunami  -  email: tsunami1@caramail.com
Votre avis :
moins malsain que Witkins (parce que notre cher docteur ne s'en prend qu'à des volontaires) ...
en revanche, je suis choquée par le nombre de personnes qui donnent leurs corps à cet homme-là quand les prélèvements d'organes manquent si cruellement ...

date: 11/12/2013
auteur: roxane  -  email: roxany@hotmail.com
Votre avis :
moi je trouve tres interessant qu une exposition ai ete faite sur le sujet , et surtout maintanant quil a fait une autopsie devant oublic , jaurais ete la premiere a y aller
date: 11/12/2013
auteur: OG  -  email: ctgr@free.fr
Votre avis :
http://www.koerperwelten.de/en/gvh.htm
Michelangello's judgement day revisited by J.Beuy revisited.

are Nina Hagen's tits inplastinated ??
http://mapage.noos.fr/amoss/ninasashram.html
fight for the animal rights !!!

platinate the lions, save the mooses !!!
--
OG